FemDom

Ce motif figure un arrêt sur image en miroir. Hypnotique. On joue a cache cache dans une jungle de corps et de feuillages bercé par le chant bienfaisant des amazones, ici, les FemDom. C’est la fièvre tropicale qui brave la grisaille et enveloppe d’une chaleur réconfortante. Ce papier peint est idéal pour les secrets d’alcôve. Varier les styles dans une pièce permet de dynamiser l’espace. Casser la rigidité des lignes ou l’aplat des couleurs pour conjurer l’ennui. La construction du motif c’est la double lecture, de près puis de loin pour jouer avec la perspective et les perceptions. Un peepshow coloré et spontané qui met les pulsions en compétition et réveille les murs. Influence de tous les ailleurs c’est l’union de l’homme et de la femme, le ying et le yang, la rose imaginaire de l’Iran, le bouquet persan, ou encore le coton fleuri anglais. Le tout revisité et planté d’un Eden fantastique. Les couleurs sont profondes et acidulées pour un effet velour. Verts et vermeils s’accordent pour faire entrer la lumière. Les dégradés naïfs contrastent la netteté des gestes. Le revêtement mural semble d’un dynamisme joyeux et contagieux. Le motif est délicatement transgressif. Les palmettes flamboyantes sont réchauffées d’energies polymorphes. C’est la floraison précoce d’un bouquet exubérant de couleurs tantôt saturées à la façon du Pop Art tantôt Paisley fameux motif indien. On entend au loin le cri des oiseaux exotiques. Invitation au voyage, songe hypnotique, laissez-vous bercer. La mandala fait son effet. Embarquement immédiat.

En savoir plus

Cliquez ici pour voir toutes les images du produit

96

4 en stock